QUI SUIS-JE ?   PRÉSENTATION

MON ETAT D'ESPRIT

 

Dans cette société qui va de plus en plus vite, où l'on est de plus en plus nombreux et où il faut être le plus efficace, le plus réactif, j'ai, petit à petit, fait le constat d'un réel décalage. Cette prise de conscience du décalage entre les exigences des « autres » et mon rythme personnel m'a amené à provoquer de nombreux changements tant personnels que professionnels. 

 

Ma passion pour les animaux, les différentes rencontres et les formations réalisées m'ont permis de créer ce chemin et cette méthode de prise en soin qui me correspond et qui respecte le rythme des personnes accompagnées, de mes animaux et mon rythme. 

 

Ces différents constats m'ont amené à m'organiser différemment, afin de ne plus enchaîner les séances et ainsi avoir du temps pour les personnes que je reçois, mes animaux et mes proches. Je ne voulais pas recevoir les personnes que j'accompagne entre 4 murs mais être plus proche de la nature, voir et respecter le rythme des saisons, vivre en pleine conscience du moment présent. Le lieu d’accueil est donc en campagne au plus proche des animaux et de la nature. 

 

 

Nous sommes à la fois étonnants et étonnés ; les animaux ne sont qu'étonnants. – A de Rivarol

mon parcours

A la suite du concours de PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé), j’ai étudié durant 3 années à l’Institut de Formation en Ergothérapie afin d'obtenir le diplôme d'ergothérapeute DE. 

 

J’ai complété ce cursus avec un master en Education Thérapeutique du Patient.


C'est ensuite que j'ai pu lier ma passion à mon métier en me formant à la zoothérapie ou médiation par l’animal à l'IFZ en Isère, région où j'exerce actuellement. 

 

Ainsi, j’ai commencé mon cursus avec la formation « Aperçu de la médiation par animal sur 3 secteurs ». Cette formation permet d’accéder à la pratique et à la mise en place de la médiation par l’animal professionnelle dans les secteurs :

1) personnes en situation de handicap mentale,

2) personnes âgées et

3) adolescents avec des troubles du comportement.

 

J’ai poursuivi avec une formation axée sur mon animal. En effet, Nova, ma chienne, n’a pas encore un an et l’éducation d’un chien médiateur se montre spécifique en de nombreux points. La formation « L'éducation du chien médiateur » réalisée par Monsieur André Scudeler, éducateur canin de l’IFZ a parfaitement répondu à mes attentes. Nova et moi sommes sorties plus fortes et plus liées. 

 

Pour finaliser mes apprentissages je souhaitais compléter ma formation avec une approche des enfants ayant un trouble « DYS ». Il s’agit d’enfants à l’intelligence normale mais auxquels il manque un outil, un « instrument » pour être totalement efficace. On parle de l’atteinte d’une fonction spécifique, d’un trouble spécifique, c'est-à-dire isolé de l’ensemble du fonctionnement intellectuel. DYS, en grec, veut dire « difficulté ». DYS en médecine, indique la difficulté d’acquisition d’une fonction, contrairement au préfixe « a » qui signifie « ne plus être en capacité de ». Ce sont des patients fréquemment suivis en tant qu’ergothérapeute, c’est donc tout naturellement que j’ai suivi la formation « Médiation par l'animal et Troubles des Apprentissages » qui m’a permise de renforcer le lien entre l’ergothérapie et la médiation par l'animal.

 

L’animal est un réel partenaire de travail, il soutient les actes de rééducation et les apprentissages, il me donne aussi des informations sur le versant émotionnel et psychoaffectif du patient; informations que je complète par le test musculaire ( voir onglet "kinésiologie").

Je suis membre du syndicat français des zoothérapeutes.

Aussi, afin de compléter mes connaissances et apporter de nouvelles approches et méthodes de soins, je suis formée aux différents modules de kinésiologie.